BLOG

Google Duplex : l’intelligence artificielle

 

 

 

 

Qu’est ce que l’intelligence artificielle ? 

La technologie émergente de l’intelligence artificielle, ou IA, croise plusieurs techniques simulant les processus cognitifs humains. Ainsi, elle consiste à mettre en œuvre un certain nombre de techniques visant à permettre aux machines d’imiter une forme d’intelligence réelle et humaine. L’IA se retrouve au coeur de plus en plus de domaines d’application. De plus, les professionnelles tendent à adopter cette technique en souhaitant se moderniser.

De grands noms tels que Google, Apple, ou encore Microsoft planchent aujourd’hui sur les problématiques de l’intelligence artificielle. Chacun a ainsi mis en place des réseaux de neurones artificiels constitués de serveurs et permettant de traiter de lourds calculs au sein de gigantesques bases de données.

Le défi de l’intelligence artificielle pour Google 

Lors de la conférence I/O qui s’est tenue du 8 au 11 mai en Californie, Google a présenté son nouveau projet technologique, baptisé Google Duplex. L’innovation consiste en un robot apte à passer un coup de fil à notre place. Il sera, entre autre, capable de prendre un rdv chez un coiffeur ou de réserver une table dans un restaurant. Cependant, Google fait face à des détracteurs qui jugent le robot « malsain. »

La controverse du projet Google Duplex

Surréaliste, la dernière version de l’assistant vocal de Google, ressemble à s’y méprendre à un humain. Un peu trop, au goût de certains. De plus, lors des deux appels présentés sur scène durant la conférence I/O, le robot en action prenait une voix humaine extrêmement bluffante pour l’assemblée présente. Et pour cause : Duplex était capable d’imiter les tics du langage humain et de mimait une certaine hésitation dans sa voix.

Le problème étant que l’interlocuteur au bout du fil ne semble pas réaliser qu’il parle à un robot. La question se pose alors : le robot doit il décliner son identité ? A-t-on, légitimement, le droit de savoir que nous conversons avec une entité technologique et non humaine ?

Cambridge Analytica ferme ses portes

Qui sont Cambridge Analytica?

Créée en 2013 par Alastair MacWillson, Cambridge Analytica (CA) est une société de communication stratégique combinant des outils d’exploration et d’analyse de données à grande échelle. L’entreprise se donne pour objectif « de changer le comportement grâce aux données ». Elle fonctionne en mélangeant le traitement quantitatif de données, la psychométrie et la psychologie comportementale.
L’entreprise a également été utilisé par Donald Trump en 2016 lors de sa campagne électorale. Même si la société se considère comme une « organisation non partisane », ses principaux clients politique sont issus du parti Républicain.

Le scandale Cambridge Analytica

Récemment, Cambridge Analytica a été accusé d’avoir récolté les données d’utilisateurs Facebook à leur insu. La société a donc été incriminé pour avoir collecté illégalement des données Facebook auprès de 87 millions d’utilisateurs. Ceci dans le but de les utiliser pour influencer les électeurs américains lors de la dernière élection présidentielle. Pour réaliser ceci, la société est passée par un quiz développé par un universitaire anglais, Aleksandr Kogan.

Les conséquences pour CA

En plus de voir son nom sali, la société Cambridge Analytica à vu s’étaler sur la place publique ses autres petites affaires. En effet, la société est accusée d’avoir utiliser des moyens de pression flirtant souvent avec l’illégalité pour parvenir à ses fins. Afin d’éteindre l’incendie de ce scandale et de remonter la pente, l’entreprise s’est séparée de son ex PDG, Alexander Nix. Cependant, leur démenti et excuses n’ont pas suffit à calmer les esprits. Le tapage médiatique autour de ces histoires ont eu raison de l’entreprise qui a perdu la confiance de ses clients et partenaires. Ainsi, Cambridge Analytica n’a pas eu d’autre choix que de se déclarer en faillite. La maison mère de Cambridge Analytica, SCL Elections a déjà entamé une procédure de faillite au Royaume-Uni. Elle cesse toutes ses activités, notamment aux Etats-Unis.

Google officialise le nouveau Gmail !

L’accès à la nouvelle version Gmail

Le géant Google a annoncé il y a quelques jours l’apparition du nouveau Gmail avec des améliorations majeures. Une refonte pour un produit qui revendique environ 1,4 milliard d’utilisateurs par mois. Le déploiement se fera progressivement au cours des prochaines semaines. De plus, les utilisateurs sont invités à essayer le nouveau Gmail dans les paramètres.

Pour accéder à cette nouvelle version, il suffit de cliquer sur la petite roue dentée, en haut à droite de votre page d’accueil. Ensuite, dans le menu, un lien permet de l’activer. De plus, un retour en arrière à la version dite classique sera toutefois possible pour ceux qui ne seraient pas satisfait par cette nouvelle version. 

Les différents changements de cette nouvelle version Gmail

Tout d’abord, un nouveau design a été mis en place pour un côté plus esthétique et pratique. En effet, il y a un nouveau panneau latéral à droite pour l’affichage et l’édition de l’agenda des tâches, des notes Google Keep, ou encore les modules complémentaires de Gmail.

Ces nouvelles mises à jour sont disponible dès maintenant dans la version web de Gmail. Par ailleurs, certaines arriveront d’ici quelques semaines. Pour activer ces mises à jour, il faut aller dans le menu paramètre et sélectionner «  Essayez le nouveau Gmail ».

Les nouvelles fonctionnalités Gmail plus pratiquent !

La nouvelle version Gmail propose différentes fonctionnalités, plus pratiques, plus faciles d’utilisation. Tout d’abord, l’accès aux pièces jointes sera plus facile. Il sera désormais possible de cliquer et ouvrir les pièces jointes depuis la boîte de réception sans avoir à ouvrir le mail auquel elle sont attachées.

De plus, une fonction « Snooze » a également été mise place afin de mettre un rappel d’arrivée de mail si vous n’avez pas le temps des les ouvrir tout de suite. Ce n’est pas tout, Gmail sera également capable de vous suggérez de vous désabonner aux newsletters avec lesquelles vous interagissez pas.

En terme de protection, Gmail a renforcé sa sécurité. Elle a mise en place une alerte qui vous prévient quand vous recevrez des messages potentiels dangereux. Enfin, un nouveau mode confidentiel a été ajouté. Il fait en sorte qu’un message expire après une période définie pour vous aider à garder le contrôle de vos informations.

 

Snapchat : les changements en cours

Le mécontentement des utilisateurs des modifications Snapchat !

L’application Snapchat a dévoilé il y a plusieurs mois son nouveau design. Cette modification était dans le but de conquérir de nouveaux utilisateurs sans froisser ses fans de la première heure. Pourtant, le plan ne s’est pas totalement déroulé comme prévu. Un grand nombre de personnes ont montré leur désaccord avec ce nouveau design, ils préféraient l’ancienne version.

 

Snapchat : les stories dans un onglet

Visiblement Snapchat a entendu ses utilisateurs, puisqu’il essaye de remettre en place l’ancienne version. Bien sur, pour le moment les développements sont relativement lents. Tout d’abord, pour faciliter l’accès aux stories, l’application propose des onglets dans la fenêtre du Chat. Bien que cette fonctionnalité soit officielle, peu d’utilisateurs ont accès à ces onglets pour le moment.

 

Snapchat : les stories à droite de l’application

Snapchat aurait décidé d’aller plus loin en revenant en arrière. Certains utilisateurs ont actuellement accès à une nouvelle interface très ressemblante à l’ancienne version de Snapchat avec les stories à droite de l’application. Les stories sont rassemblées dans Discover, juste avant les abonnements et l’ensemble des flux de contenus recommandés.

Pour tous les utilisateurs déçus du nouveau design Snapchat, espérons que l’application diffuse ces modifications pour retrouver l’interface d’avant.

 

Nouveauté Snapchat : Snappables

Snapchat lance une nouveauté qui s’appelle «  Snappables ». En effet, la dernière mise à jour permet d’accéder aux Snappables, des lenses interactives. Il s’appuie sur la réalité augmentée pour proposer aux utilisateurs des jeux et de nouvelles expériences.

Pour y accéder, il suffit d’appuyer sur l’écran pour afficher les lenses. Les classiques sont affichés à droite du bouton pour prendre une photo et les Snappables sont à gauche du bouton. Il existe deux Snappables où dans les deux cas, la caméra frontale du téléphone analyse les mouvements de la tête pour que l’utilisateur puisse évoluer dans un monde ou jouer aux jeux. De plus, l’utilisateur peut battre des records et lancer des challenges à des amis.

Techno stress : Les technologies nuisent-elles aux salariés?

Qu’est ce que le techno stress ?

Le techno stress est l’impact négatif que peuvent avoir les nouvelles technologies sur la qualité de vie professionnelles ou personnelles des salariés.  Ils survient lorsque l’on perd le contrôle des technologies de l’information et des communications que l’on utilise au quotidien. Ces technologies, de part leurs développements, facilitent la communication entre hiérarchie et employés. Elles sont, de base, destinées à nous servir et à faciliter notre quotidien. Cependant, loin d’être uniquement positives et bénéfiques, il semblerait qu’elles aient également tendance à freiner la productivité d’une majorité des employés.

Les technologies, une nuisance?

En effet, une étude a été mené par Microsoft pour déterminer le pourcentage de convaincus par les « victimes » de techno stress. Il en résulte que 20 000 employés Européens se plaindraient de l’omniprésence des technologies dans leurs vies professionnelles. Messageries email, notifications, et messages en tout genre porteraient atteinte à leurs concentrations. Aujourd’hui, ces salariés dénoncent la présence trop intrusive de ces technologies. Ils jugent qu’elles sont davantage source de distraction que de productivité. D’ailleurs, une des principales sources de distraction serait notamment le fait de recevoir toutes les mises à jour et notifications liés aux réseaux sociaux. Une, plus globale, serait la surcharge d’information et de communication arrivant instantanément.

Vers une amélioration ?

Une amélioration n’est pas envisageable sur du moyen ou long terme. Effectivement, la monté en puissance des technologies de l’information et des communications (aussi appelée TIC) ne présente aucun signe de ralentissement.  Cela dit, les effets des TIC dépendent de notre auto gestion de ces derniers au quotidien. Bien qu’ils ne soient pas en déclin, il incombe aux managers des équipes salariales de minimiser le problème. Aussi, une autre solution pour contrer cela serait d’inculquer la culture d’entreprise. Elle permettrait, en effet, d’augmenter la productivité des employés tout en leur permettant de se sentir impliqués.

 

L’effervescence des pop-up stores

Qu’est ce qu’un pop up store?

Un pop up store est un concept de magasin éphémère destiné à n’être que temporaire. Contrairement à un magasin traditionnel, le pop-up store constitue une approche marketing basée sur l’ouverture de point de vente de courte durée. Ils disparaissent aussitôt qu’ils apparaissent.

L’émergence de ce concept est une aubaine pour les marques. Connues ou non, il leur permet d’aller à la rencontre de leurs clients et prospects tout en s’implantant provisoirement. Aussi, il permet aux marques de tester un concept et d’en constater les retombées.

D’où viennent les pop-up stores?

Les pop up stores ont été lancé dans les années 90 dans de grandes villes telles que Los Angeles, Tokyo etc.. Inspiré dans un premier temps par la stratégie marketing du fondateur du groupe Swatch, Nicolas Hayek, les ventes étaient axées sur les produits saisonniers.

Aujourd’hui, les marques laissent libre court à leur créativité et n’ont pas de limite. Mode, équipement de cuisine, nouvelle technologie, les possibilités sont nombreuses et infinies. En outre, les pop up stores sont une réponse à l’étouffement qu’occasionne les circuits de distributions classiques. Ils permettent de mettre à l’honneur l’innovation et la créativité des entreprises.

Quels en sont les avantages?

Les pop-up stores ont l’avantage d’allier campagne de communication et vente pure à la fois. Comme évoqué précédemment, les pop up stores permettent aux marques de créer un véritable lien physique avec leurs clients et leurs prospects. Aussi, cela leur permet de vendre davantage, en considérant que 95% des achats sont effectués en boutique. Le prix constitue également un avantage considérable, car les pop up stores coûtent près de 80% moins cher qu’une boutique traditionnelle.

Google Chrome active son bloqueur de publicités intrusives

Depuis deux mois déjà, le moteur de recherche Google a mis en place un système de « filtre publicitaire » sur son extension Chrome. Le but étant de bloquer les publicités indésirables et intrusives qui dérangent les internautes lors de leurs navigations en ligne, via Desktop ou mobile. En effet, pour contrer ces « nuisibles », un système de conformité à été créé. Il permet de vérifier si les sites web des éditeurs remplissent les conditions de non intrusion des publicités.

Les critères de conformité

Afin d’être conforme et de ne pas subir ce bloquage, les sites web doivent répondre à la charte synthétisée suivante. Globalement, une publicité ne doit pas :

  • recouvrir plus de 30% de l’écran de téléphone.
  • recouvrir le téléphone et afficher de compte à rebours.
  • lancer une video avec un son actif automatique.
  • avoir de pop-up qui recouvrent une partie de l’écran.
  •  avoir de publicité « sticky » situées en bas de l’écran.

À noter également que sur mobile, les interstitiels affichés avant le contenu seront bloqués dans tous les cas.

Si ces critères ne sont pas respectés, la publicité sera aussitôt bloquée et un message automatique en expliquera les raisons. Aussi, les moyens d’activer le bloqueur de publicité intrusive seront explicitement expliqués. Aujourd’hui, 11% des internautes bloquent les publicités sur leur navigateur. Alors, Google a mis ce système en place pour remonter la positivité des commentaires expériences de navigation que les internautes publient.

Néanmoins, lorsque Google repère ces publicités indésirables sur divers sites, il est possible de se rendre conforme sous un délai de 30 jours. Malgré l’ampleur internationale de cette réforme, moins de 1% des sites sont concernés. Aussi, 37% des sites non conformes le deviennent après 8 mois.

Vérifier si votre site est impacté

Enfin, Google met à disposition le Rapport d’Expérience Publicitaire, destiné à verifier si votre site est concerné. Il est accessible depuis les « Web tools » dans la Search Console.

Nouveauté Instagram : le format shopping en France pour les marques !

Instagram déploie le format shopping

Le réseau sociale Instagram a mis en place une nouvelle fonctionnalité pour le plus grand plaisir des utilisateurs. Plus précisément il déploie un nouveau format shopping en France. C’est à dire que les marques peuvent identifier et vendre des produits dans un post. Ainsi cette fonctionnalité va être très avantageuse pour les marques, magasins, boutiques.

 

Ce changement est effectué pour tous les comptes Business dans 8 pays, dont la France bien sur. Il permet aux marques qui vendent leurs produits de taguer ses produits sur un post et de ainsi faciliter le processus d’achat. Ce développement est une des plus importantes mises à jour de la plate-forme depuis la mise en place de Business en 2016.

 

Comment ça marche sur Instagram ?

Tout d’abord, la marque met son lien sur le post. Quand un utilisateur clique sur un produit tagué, il est redirigé directement sur une page de description du produit. Les utilisateurs peuvent visiter le site du vendeur uniquement s’il clique sur le CTA pour acheter le produit.

 

Le format permet d’avoir une vraie stratégie Business et performance, sans pour autant passer par les formats payants. On peut également grâce à Shopping taguer jusqu’à cinq produits par post. De plus, sur un profil d’entreprise, les marques auront un onglet « Shop » avec tous les contenus tagués sur Shopping. Cet espace permet donc pour les comptes à fortes audiences, l’opportunité Business très importante. « Shopping » va être accessible aux profils avec un compte entreprise, c’est à dire ceux qui vendent des produits.

 

Ainsi, cette fonctionnalité offre diverses opportunités pour les marques. Instagram a mis en place de nombreuses fonctionnalités pour améliorer l’utilisation du réseau social mais également de donner des opportunités aux utilisateurs d’être visible, d’aider les entreprises dans leur travail et bien sur amener de la nouveauté sur le réseau social pour leur plus grand plaisir.

Le nouvel outil pour vos réseaux sociaux pour regrouper tous vos commentaires reçus : Coment

C’est quoi Coment ?

« Coment » est un nouvel outil qui permet de centraliser tous vos commentaires de vos différents réseaux sociaux au sein d’une même interface. En effet, les principaux réseaux sociaux sont reçus par le service. Il intègre un filtre de mot-clés, c’est à dire un algorithme de modération. Il donne également des statistiques et signale même les spammers en temps réel.

De plus, cet outil est donc très pratique pour tous les community managers et tous les éditeurs de contenus. Ainsi, ils peuvent voir quand t-ils le souhaitent tous les commentaires sur la même interface. Ils peuvent également filtrer les commentaires en fonction de plusieurs critères. Ainsi cet outil facilite le travail de ces professionnels.

Comment marche cet outil Coment ?

Tout d’abord, sur l’interface il existe différentes rubriques. Avec « Plateforms », vous pouvez vous connecter facilement sur vos profils des réseaux sociaux. Grâce à ceci, vous pouvez voir une vue d’ensemble sur tous les commentaires reçus sur tous les profils actifs sur ces plates-formes.

De plus, il faut faire la modération des commentaires. Pour commencer, on peut filtrer les commentaires en fonction de la durée, la plateforme et le profil. On peut également appuyer sur le bouton « Export », qui permet également de recevoir un lien par e-mail qui renvoie vers un fichier synthétique. Par la suite, on peut afficher tous les commentaires et même de choisir uniquement ceux qui sont publiés, inappropriés, cachés, ou non lus. C’est possible également, d’afficher tous les commentaires par 10, 20, 50, ou 100.

Pour effectuer une recherche plus ciblée dans les commentaires reçus, une barre de recherche est disponible. Il est possible de bloquer les commentaires que l’on ne souhaite pas afficher. Ainsi cet outil permet de gérer facilement ces commentaires.

Une nouvelle application française qui protège des mauvais commentaires sur Youtube et Twitter !

Création de la nouvelle application :

Cette nouvelle application française s’appelle : « Bodyguard ». Elle a été crée par un jeune développeur français agé de 22 ans. Plus précisément, son créateur s’appelle Charles Cohen. Bodyguard protège ses utilisateurs des commentaires haineux sur Youtube et Twitter.

Cette application fait de plus en plus parler d’elle pour essayer de conquérir un public. En effet, elle semble avoir réussi à trouver son public comme par exemple des youtubeurs qui sont plus d’un millier à l’utiliser régulièrement. 97% d’utilisateurs satisfaits, soit 17 000 commentaires bloqués. L’application Bodyguard semble être une barrière efficace contre la haine sur internet.

De plus, un grand nombre de personnes utilisent internet pour diffuser leurs messages de haines et pour se moquer de certaines personnes. Ceci crée des conflits et met des individus dans des situations désagréables. Ils se sentent parfois humiliés et gênés de ces messages néfastes. Des personnes sont même harcelées moralement régulièrement, ce qui les poussent certains à faire des choses néfastes pour leur santé et leur vie.

C’est pourquoi, l’application a supprimé plus de 13 000 commentaires Youtube, et bloqué 166 personnes sur Twitter.

Comment a t-il eu l’idée de cette application ?

Le créateur utilisait beaucoup Youtube. Il s’est rendu compte des conséquences des commentaires et harcèlements présents. Plusieurs cas similaires ont été constaté par Charles Cohen, c’est pourquoi il a commencé par chercher des solutions pour lutter efficacement contre ce problème, sans grand succès.

Charles Cohen a toujours voulu développer une startup basée sur des technologies digitales. L’application répond à un vrai besoin, ainsi il a pris le risque de se lancer dans ce projet.

Comment marche cette application ?

Bodyguard s’installe sur le smartphone comme une application mobile classique. Pour le moment, elle fonctionne avec Twitter et Youtube. En effet, sur ces plateformes de vidéos en lignes, l’application permet de supprimer les commentaires à la place de l’utilisateur. Elle peut aussi être utilisée sur des lives, en faisant disparaître les mauvais messages. Bodyguard bloque simplement les auteurs d’injures.